Sélectionner une page

Environnement et cadre de vie

La commune de Montreuil et le Conservatoire d’Espaces Naturels Nord-Pas-de-Calais, un partenariat qui s’embellit

Depuis 1997, le conservatoire et la commune se sont associés pour la protection et la préservation des populations de chauves-souris. 21 ans plus tard, ce partenariat n’a cessé de s’étoffer et de nombreux nouveaux projets ont vu le jour ces dernières années.

Le pâturage extensif a le vent en poupe !

Dès 2012, quelques moutons sont venus pâturés les bastions de la Citadelle à l’initiative de l’équipe de la Citadelle. Le Conservatoire d’espaces naturels s’est appuyé sur cette expérience réussie pour étendre la zone de pâturage en bas des remparts. Ce fut chose faite en 2015 avec l’installation d’un second parc de pâturage en bas des remparts. La finalité écologique étant de permettre à des végétations typiques des sols calcaires de se développer, le nombre de moutons est volontairement restreint : on parle ainsi de «pâturage extensif». Ce projet s’inscrit dans un objectif de développement durable ; cela évite d’entretenir la zone mécaniquement tout en permettant de maintenir l’activité d’un agriculteur qui participe à la préservation d’une race locale (le mouton Boulonnais). Cette année, 2 ânes sont venus remplacer les chèvres pour le plus grand bonheur des promeneurs !

En 2018, le marais a également finalisé sa transformation. Pour diversifier la flore et la faune du marais, les peupleraies abattues en 2015 ont été converties en zone de pâturage extensif. Depuis le 24 mai, ce sont 4 Rouges flamandes et une Bleue du Nord (races locales) qui pâturent désormais plus de 2 ha dans le marais. Même si la végétation est très dense, n’ayez crainte, la physionomie va rapidement changer dans les années à venir.

La fauche tardive gagne du terrain…

  De sa propre initiative, la commune a mis en place un plan de gestion différencié sur la promenade des remparts dès 2014. Le conservatoire a profité de cet élan pour proposer de nouvelles zones de fauche tardive au sein de la citadelle et sur le bas des Remparts. Une fauche réalisée tardivement dans la saison va permettre aux plantes de se développer, créant ainsi un véritable écosystème ! Les criquets, les papillons, les insectes pollinisateurs, les petits mammifères et les oiseaux vont pouvoir y trouver un abri et une source d’alimentation. Cela profite aussi à certaines espèces végétales plus rares, telles que les orchidées sauvages. Cela porte déjà ses fruits avec l’observation de deux orchidées des sols calcaires à savoir l’Ophrys abeille (espèce protégée en région) et l’Orchis pyramidal (rare en région), réapparues sur certains secteurs dès 2015. De plus, cette opération participe à l’embellissement du paysage pour les habitants et randonneurs.
Le partenariat entre la commune et le Conservatoire d’Espaces Naturels, en lien étroit avec les partenaires locaux, a donc permis de mettre en place des projets concrets de préservation de la biodiversité au cœur et aux abords de la ville. D’autres projets similaires sont à l’étude et verront peut être le jour dans un avenir proche. L’objectif restera le même : préserver et restaurer notre patrimoine naturel commun dans le respect et l’intérêt de tous !

Le zéro phyto

Depuis le 1er janvier 2017, la loi interdit l’utilisation des produits phytosanitaires chimiques pour l’ensemble des structures publiques. Le but de cette loi est de préserver notre santé, protéger notre environnement et favoriser la biodiversité.La commune de Montreuil sur Mer a choisi depuis 4 ans de ne plus utiliser de produits phytosanitaires sur l’ensemble de son territoire.
Elle dispose depuis quelques années d’un plan de désherbage et d’un plan de gestion différenciée de nos espaces verts. Les agents communaux en charge des espaces verts et de l’entretien des espaces publics ont été formés aux méthodes alternatives aux produits phytosanitaires :

  • La pose d’un paillage dans les massifs
  • La plantation de plantes couvre-sol
  • Le balayage mécanique et manuel pour éviter la pousse des végétaux

Nous rappelons que chaque citoyen doit intervenir au droit de sa façade :

  • Balayer le trottoir et maintenir le caniveau propre
  • Désherber et démousser le pied de sa façade par binage ou arrachage

Villes et villages fleuris

« Montreuil-sur-Mer, une page d’histoire dans un écrin de verdure ». C’est une citation qui met tout de suite en image notre belle Ville et les Montreuillois sont fiers de vivre dans ce cadre. Leur jardin, c’est la promenade des Remparts et ils ont bien conscience du travail de l’Equipe des Espaces verts pour l’entretien de ce beau jardin.
La municipalité, et les employés, mettent tout en œuvre pour conforter cette quatrième fleur, en essayant sans cesse d’améliorer la qualité de vie des Montreuillois et l’accueil des touristes, en protégeant et en valorisant l’environnement, et en continuant d’embellir l’image de notre commune.
Depuis 18 ans, le label « Villes et Villages fleuris » et sa quatrième fleur, côtoie d’autres labels comme celui des Sites Fortifiés, des 100 Plus Beaux Détours de France ou encore des Stations Vertes : autant de raisons qui donnent aux Montreuillois le plaisir d’accompagner la Municipalité dans sa démarche de fleurissement et de gestion différenciée des espaces verts.

Accueil :

Tel : 03 21 06 01 33
Mail : contact@ville-montreuil-sur-mer.fr

Horaires :

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Services techniques

Contact : 03 21 86 66 74

Police municipale

Contact : 03 21 81 08 48